Prévert en Archipel – projet en cours

Mais les passants sans le savoir lui seront très reconnaissants en entendant dans cette rue mendiante stricte et veuve de tout un petit air de musique verte insolite salutaire – J.Prévert

SPECTACLE tout public pour chanteuse soprano ( Hélène Richer), contrebassiste (Christina Ildevert), pianiste ( Marjorie Bourjois) et plasticienne textile ( Clémentine Chapon) – Ensemble Gaugalin

Des collages de mots aux collages de textures, de couleurs, de parfums, des saynètes récitées en vers mais aussi en prose avec l’inattendu comme principal invité.
Ces « Paroles » et ces « Histoires » qui nous restent en mémoire et dans le cœur avec des rires et parfois des larmes. Se rappeler de « Barbara », les « Feuilles mortes » qui nous ressemblent, se confier aux « Oiseaux du souci », se souvenir de notre enfance et de notre côté « Cancre », chercher les escargots et les baleines pour chasser son insomnie, vouloir vivre au jour le jour et « À la belle étoile ». 

C’est peut-être cela ce fameux inventaire, invenTerre de notre monde et de la société que l’on voudrait recréer. 

Nous nous saisissons alors de ce merveilleux tissage entre la poésie de Jacques Prévert et le lyrisme musical de Joseph Kosma, pour y croiser nos univers plastiques et musicaux, nos influences et nos imaginaires singuliers et créer un spectacle comme un havre, une île. 

Assis sur un banc devant l’océan
L’océan jamais tout à fait le même
Dans le bruit lascif autour des récifs
Que la vague enchaîne
À quoi rêve-t’il l’éternel bohème
Il rêve à une île dont le littoral
À le pur profil de l’amour total Assis sur un banc devant l’océan
Claude Nougaro

L’île comme un refuge, « ces montagnes attaquées par la mer »… nous dit Hervé Hamon, pour protéger et porter l’insouciance de l’enfance, la beauté de l’amour, la grâce des oiseaux, la soif de liberté, mais aussi l’absurdité et la violence de notre monde parfois. 

Un archipel même pour ces grands thèmes dont Prévert s’est saisi pour en faire une ode à la vie et tant pis pour ceux qui broient fixement du noir !

« Même si le bonheur t’oublie un peu, ne l’oublie jamais tout à fait » 

Extrait sonore c’est par là : https://youtu.be/WBBSyFp1poA

Ce projet est porté par l’Association à sa Portée (https://www.associationasaportee.com) et par l’Association Sur le pont et est accueilli en résidence de création au Centre Culturel René Char de Digne-les-Bains en pointillé en janvier 2023 et du 13 au 17 février 2023.

SORTIE DE RESIDENCE LE 17 FEVRIER, 14h30, FORME EN COURS DE CREATION, ENTREE LIBRE.

https://www.centreculturelrenechar.fr/prevert-en-archipel/

Le projet bénéficie également du dispositif Mémor’images, département 04, via l’association Art et Culture, La Chouette. Des ateliers et représentations sont prévues dans les EPHAD de Castellane et de St André les Alpes jusqu’en mars!

https://fr-fr.facebook.com/chouetteculture04/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s